Evontime » Voiture électrique et écologie

Voiture électrique et écologie

voiture électrique écologie

Dans un contexte où le réchauffement climatique se fait ressentir, il est devenu urgent de repenser l’usage de l’automobile et de nos déplacements. Voiture propre, rechargeable chez soi ou dans des bornes spécialement conçues, le véhicule électrique est devenu une des solutions les plus écologiques pour rouler tout en préservant l’environnement. Alimentée par un moteur constitué d’une ou plusieurs batteries en lithium-ion et d’une autonomie suffisante pour les trajets du quotidien, les voitures électriques offrent de nombreux avantages. Quels sont-ils réellement ? Quelles sont les aides de l’Etat français en faveur de la mobilité électrique ? Et pourquoi le recyclage des batteries en France est-il encore si compliqué actuellement ?

La voiture tout électrique : une voiture 100 % “propre”

Une récente étude en France a montré qu’un véhicule électrique émet 77% d’émissions de CO2 en moins qu’une voiture à essence. Le constat est sans appel. Rechargeable chez soi ou dans plus de 29 000 bornes de recharge ouvertes au public, 100% “propre”, sans émission de particules fines, la voiture électrique possède tous les avantages pour séduire, même les plus réfractaires.

Sans carburant, recyclable, responsable et silencieux, l’achat d’un véhicule propre permet de devenir éco responsable. Avec une autonomie de batterie ayant considérablement augmenté en KWh, à recharge rapide, la voiture zéro émission s’impose comme la solution la plus raisonnable pour protéger les futures générations et remplacer les véhicules thermiques. Respect de la qualité de l’air, sans pollution directe, sans bruit en zone urbaine, la voiture électrique est confortable comme une voiture diesel ou à essence. Elle est ce qu’on appelle un véhicule écologique à zéro émission.
Favorisant la mobilité électrique attendue par le gouvernement suite aux accords de Paris et du plan Climat, les voitures électriques en France bénéficient également du bonus écologique de l’État et de nombreuses aides à l’acquisition. Alors, pourquoi s’en priver ?

L’Etat français priorise l’automobile “propre” : prime à la conversion et bonus écologique

Pour réduire l’impact des véhicules sur l’environnement et opérer une transition vers une mobilité plus durable, le Gouvernement aide de nombreux citoyens dans l’acquisition d’une voiture électrique avec des primes à la conversion et un bonus écologique.
La prime à la conversion varie selon le modèle de votre véhicule électrique. Elle dépend aussi de votre revenu fiscal de référence (RFR) et oscille entre 2000 et 5000 euros. Toutes les voitures 100 % électriques ou hybrides rechargeables bénéficient des aides de l’Etat du moment qu’elles émettent moins de 50 g/km de CO2. Le prix d’achat de votre futur véhicule “propre” ne doit pas dépasser les 60 000 € TTC.
La règle est simple, plus votre véhicule est “propre”, plus votre prime à la conversion augmente.

Vous pouvez également recevoir un bonus écologique. Ce dispositif a été créé pour favoriser l’acquisition de véhicules neufs 100 % électriques.
Si vous achetez un véhicule tout électrique de moins de 45 000 euros, le bonus écologique est de 7 000 euros.
Si vous souhaitez un véhicule hybride rechargeable qui rejette moins de 50 g/km2 de CO2 dans l’atmosphère, le bonus sera de 2000 euros.
De plus, en fonction de l’endroit où vous résidez ou travaillez, les collectivités locales vous proposent des aides sous certaines conditions. Par exemple, la métropole de Paris offre jusqu’à 6000 euros et la région Occitanie, 2000 euros. Les ZFE (Zones à faible émission) vous permettent de bénéficier d’une surprime de 2000 euros. Alors, n’hésitez pas à vous renseigner, toutes les informations sont disponibles sur la page bonus écologique du site du Ministère de l’économie.

Pourquoi actuellement, le recyclage des batteries est-il compliqué en France ?

Seule ombre au tableau, le recyclage des batteries est compliqué en France. Disposant de très peu de filiales de dépollution spécialisées, la France est en retard sur le recyclage des batteries automobiles.
Véritable casse-tête écologique, il existe actuellement très peu d’entreprises spécialisées qui garantissent le traitement et la réutilisation totale des batteries dans le circuit automobile. Recycler votre batterie coûte de l’argent aux constructeurs automobiles. C’est ce qui explique en partie le prix de vente encore élevé des véhicules électriques.
Malgré le retard et le problème délicat du recyclage de la batterie, la voiture électrique est la solution écologique pour préserver au mieux l’environnement. Tout comme les trains ne roulent plus au charbon depuis des années, les véhicules de demain seront tous électriques. Les véhicules diesel et essence feront bientôt partie de nos lointains souvenirs. C’est la seule solution envisageable pour arrêter de puiser dans les ressources de notre planète et entrevoir un avenir plus vert pour les générations à venir.

Les sources qui ont permis d’écrire ce dossier:

  • https://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/environnement-voiture-electrique-elle-ecologique-10475/
  • https://www.autoplus.fr/environnement/voiture-electrique-ou-thermique-qui-emet-le-plus-de-co2-sur-son-cycle-de-vie-233117
  • https://www.ecologie.gouv.fr/developper-lautomobile-propre-et-voitures-electriques
  • https://particulier.edf.fr/fr/accueil/guide-energie/economies-energie/achat-voiture-electrique-hybride.html